Paris
contact@gestiondefiscalisation.com

Rentabilité des investissements dans les nouveaux quartiers

Comment défiscaliser? conseils investissement immobilier locatif et produits financiers diverses

 

Les Grands Projets fleurissent dans presque toutes les grandes métropoles françaises actuellement. Pour le développement de la vie urbaine, ces derniers considèrent la construction de toutes sortes d’infrastructures dont, de nouveaux quartiers verts, respectueux de l’environnement. Mais si on place son argent dans ces nouveaux quartiers, la question est de savoir s’il sera rentable.

Des quartiers aux normes

Le principal objectif de l’État dans la construction des nouveaux quartiers est de débloquer la saturation au niveau des grandes villes. Cet engorgement cause, en effet, une augmentation du prix de l’immobilier à cause de la forte demande. Ces quartiers nouvellement construits et édifiés seront là pour recevoir des habitants et des locataires. Toutefois, le but de leurs installations n’est en aucun cas d’accueillir seulement des gens de passage, mais de créer des habitations et des résidences principales. Ainsi, dans ces quartiers, imaginés à l’avance avec plusieurs acteurs économiques et en concertation avec l’Etat, inclus toutes sortes d’infrastructures et services nécessaires à la vie urbaine. Parmi les plus grandes infrastructures installées, on notera celles des transports qui devront servir l’intérieur des nouveaux quartiers et les connectés avec la métropole urbaine.

Depuis la mise en place de ce type de grand projet, les investisseurs immobiliers, mais également, les bailleurs en tout genre, s’y positionnent. En effet, malgré leur potentiel économique, face aux prix des biens enregistrés dans les centres-villes, le tarif au m² est encore abordable. Cela est surtout dû à l’inoccupation de la plupart des infrastructures. Une situation passagère étant donné que ces quartiers nouvellement construits peuvent rapidement combler les offres insuffisantes des grandes villes.

Quels dispositifs de défiscalisation dans ces quartiers ?

Presque tous les types de dispositifs de défiscalisation sont disponibles au sein de ces quartiers. Pour les investisseurs dans le neuf, la Loi Pinel est encore valable jusqu’au 31 décembre 2017 et permet de bénéficier jusqu’à un abattement d’impôt de 21% sur le montant de l’immeuble. Cependant, pour en jouir, il est nécessaire de louer le bien au moins 6 ans.

Les investisseurs dans les biens meublés seront également privilégiés étant donné qu’ils peuvent souscrire au régime LMNP classique, LMNP Censi-Bouvard ou LMP. Pour le premier, ils auront droit à une réduction allant jusqu’à 50% du revenu global annuel issu de la location d’un bien, si ce dernier ne dépasse pas les 23 000 euros. En Censi-Bouvard, ils peuvent mettre en location le bien à un gestionnaire professionnel et voir 11% du prix d’acquisition du bien, rendu en entier si la location dure au moins 9 ans. Enfin, pour les investisseurs en LMP, la déduction sur la base imposable sera conséquente étant donné que le loueur peut y soustraire les frais et charges dans la rénovation du bien. Il pourra aussi demander à récupérer la TVA incluse dans le prix d’acquisition de l’immeuble.