Paris
contact@gestiondefiscalisation.com

Facilité d’arnaque pour les gestionnaires de biens depuis la loi Duflot

Comment défiscaliser? conseils investissement immobilier locatif et produits financiers diverses

Un bien immobilier demande une bonne initiative et une dépense inestimable de la part de
l’investisseur. Les frais et les différentes procédures requiert des frais supplémentaires de sa part. De
nombreuses méthodes de placement aideront l’épargnant pour soutirer le plus de bénéfices comme
la loi Pinel ou la SCPI. Il est préférable de faire appel à un gestionnaire de bien immobilier moyennant
une facilité de gérance. Mais les risques d’arnaques sont constamment présents.

Honoraires surprises pour les propriétaires

Dans le monde de la finance, un gestionnaire de bien immobilier est une personne qui se charge de
toutes les procédures nécessaires au bon fonctionnement du capital qui est l’immobilier. Depuis le
commencement de la loi Duflot, on lui a attribué plusieurs fonctions qui rend le poste encore plus
difficile. De ce fait, les honoraires de ces prestataires ont augmenté considérablement jusqu’ à 10%.
Or, certains d’entre eux ne mentionnent pas le tarif de la prestation que ce soit dans son annonce ou
dans l’annuaire. Ce sont notamment les arnaqueurs qui utilisent ce genre de ruse pour berner les
investisseurs. Dans certains cas, ils affichent une promotion sur les actions à entreprendre mais après
demandent plus qu’ils ne devraient. Ces méthodes sont très courantes et requiert vigilance de la part
du propriétaire.

Arnaque du gestionnaire pour la loi Pinel

Demander à un gestionnaire de gérer un immeuble peut attirer plusieurs sortes d’arnaques. La loi
Pinel est une mode d’épargne qui exige le respect des normes concernant les installations
électriques, thermiques et la plomberie. Comme la validité de la défiscalisation dépend uniquement
de ces paramètres, le gestionnaire doit réclamer les réparations et les entretiens à faire auprès du
propriétaire. Ce dernier peut facilement simuler une réparation à faire pour demander de l’argent à
l’épargnant. Ainsi, il pourra détourner les fonds d’investissement.

Arnaque du gestionnaire pour la SCPI

Dans la SCPI, les investisseurs sont très nombreux. De ce fait, il sera plus difficile de suivre les
dépenses et le flux d’argent. Le gestionnaire reçoit le loyer pour le partager avec les détendeurs de
part de l’immeuble. Mais il peut facilement falsifier les documents de manière à garder une grande
partie de ce revenu. En effet, il pourra inventer toutes sortes de frais à payer pour des améliorations
ou augmenter le loyer sans l’accord de ces épargnants.