Paris
contact@gestiondefiscalisation.com

Comparaison assurance vie et compte titre

Comment défiscaliser? conseils investissement immobilier locatif et produits financiers diverses

L’assurance vie a privilégié de nombreuses personnes cette année malgré les difficultés au niveau de
la rentabilité du fonds euro. En effet, bien qu’il propose une garantie sur le placement, la plus-value
dans cette épargne est en chute pour atteindre son pic l’année prochaine. Désormais, la réforme de
Macron et le flat tax sont les plus grands risques des assurés. C’est une loi en vigueur à partir du 27
septembre 2017 mais s’endurcira au niveau fiscal à partir du 1 er janvier 2018. Notamment, les
avantages fiscaux et l’exonération des droits de successions sont remises en cause dans la situation à
venir grâce au flat tax. Les détendeurs de compte titre sont les privilégiés dans ce cas.

La réforme de Macron et ce qu’elle cause

La réforme de Macron est une loi qui régit sur les impôts à partir du 27 septembre. Il concerne
surtout les personnes ayant une valeur de placement supérieure à 150 000 euro au cours de l’année.
Cette somme sera de 300 000 euro dans le cas d’un couple. Le montant se calcule à partir de la
totalité des versements effectués au sein des supports et des comptes déduit des retraits à partir des
placements. Ils seront soumis au flat tax avec une hausse de CSG allant jusqu’à 1,7 point.
Actuellement, les gestionnaires de patrimoine et les conseillers se tournent plus en faveur des
compte titre. En effet, l’assurance vie a attiré le plus de financier grâce à ses avantages fiscaux.
Désormais, le durcissement des taxes et frais peuvent conduire à une perte considérable pour
l’épargnant.

Inconvénient de l’assurance vie par rapport au compte titre

D’une part, dans l’assurance vie, il faut considérer les frais engendrés par les différents supports. Que
ce soit pour la gestion de bien immobilier ou pour les versements et même pour l’arbitrage, il faut
que l’assuré débourse des frais qui varient selon la situation. En optant pour plusieurs supports, le
montant des frais se met à augmenter bien que la rentabilité soit plus promettante.
D’autre part, l’assuré ne peut pas toujours investir dans les différents placements. Il faut respecter
ceux qui sont sélectionnés par l’assurance vie. C’est une règlementation mentionnée dans le contrat.
Malgré le nombres de possibilités qui s’offrent à l’épargnant, il faudra tout de même choisir parmi
une liste de support présélectionner. Par contre, pour le compte titre, l’investisseur est libre de
choisir où placer ses fonds.

Avantages des assurances vie par rapport au compte titre

Pour les avantages de l’assurance vie, il permet tout d’abord d’avoir un placement sans risques. Le
fonds euro de l’assurance vie est une méthode d’épargne sur lequel l’épargnant est sûr de gagner un
rendement bien qu’il soit faible, variant de 1% à 2%. Il est impossible d’avoir ce genre de situation
dans un compte titre ou les risques sont plus importants.
L’arbitrage, c’est-à- dire la modification au niveau des distributions de fonds, ne demande aucun
prélèvement fiscal. Cela permettra de placer le plus d’argent dans un support à rentabilité plus
élevée. Ce n’est pas le cas pour le compte titre qui demande un prélèvement fiscal lors d’une vente
d’action ou de part.
Les impôts sur le revenu se calculent à partir des gains que ce soit dans le cas d’un compte titre ou
dans l’assurance vie. Cependant, l’assuré peut faire un retrait sur son gain comme bon lui semble. Ce
n’est qu’au moment de ce rachat que sera calculé les taxes sur les gains. Dans le cas d’un compte
titre, l’épargnant recevra à chaque mois une part des bénéfices, qu’il en ait besoin ou pas. De ce fait,
les taxes seront régulièrement perçues.

Enfin, l’assurance vie comme son nom le mentionne, permet de léguer les capitaux investis à un
bénéficiaire. Ce choix ne revient qu’à l’assuré sans tenir en compte les descendances ou l’hérédité.
De plus, en cas de décès, les bénéficiaires pourront être exonérés du droit de succession si le
montant légué est inférieur à l’abattement.

Solutions pour rentabiliser son placement

En somme, l’assurance vie reste deux fois plus avantageux que le compte titre. Cependant, il est
préférable de remédier aux inconvénients en ayant à la fois un compte titre et un contrat
d’assurance vie. De cette manière, l’épargnant pourra profiter des deux avantages, mais aussi des
deux inconvénients. Il pourra analyser les situations qui lui permettra de gagner un rendement au
maximum. Et avec la réforme de Macron, il faut envisager un arbitrage pour une rentabilité plus
importante et un gain plus favorable. Dans cette opération, il est important de voir les avantages
fiscaux et les supports aux bénéfices considérables. Il ne faut pas oublier que l’assurance vie est une
méthode de placement très compliquée et qui demande une attention particulière.