Paris
contact@gestiondefiscalisation.com

Mono support ou multi support: quelle assurance vie choisir?

Comment défiscaliser? conseils investissement immobilier locatif et produits financiers diverses

 

Il faut toujours être dans la prudence pour prévoir les possibilités de ruines ou de faillites. C’est la
raison de l’existences des différentes méthodes d’épargnes comme les placements bancaires, les
investissements dans un bien immobilier, …. Mais l’assurance vie prend encore plus d’importance
sachant qu’il prévient à une situation plus compliquée. En effet, cette épargne a pour objet de faire
fructifier un fonds placé mais également offrir la somme aux bénéficiaires désignés en cas de décès.
Cependant, il faut toujours être prudent dans le choix du contrat et dans la gestion des fonds.

Types d’assurances vie

L’assurance vie peut prendre deux types différents en fonction de la situation souhaitée et le
rendement demandé. L’assuré a le choix entre un contrat mono support ou multi support. La
principale différence se situe à la distribution des fonds versés. Le mono support est également
appelé le fonds euro. Le concept est de verser les fonds à placer au sein d’un compte en banque.
Celle si sera garanti, c’est-à- dire que l’assuré n’aura pas à craindre la perte de son argent. Cependant,
le rendement variera selon la situation économique du pays. En effet, depuis l’année précédente, la
décroissance de cette rentabilité a été inévitable et se poursuivra jusqu’à l’année prochaine avant de
se redresser progressivement. Actuellement, il atteint un taux de 1,7%.

Différences entre les deux contrats

Pour un contrat multi support, l’assuré répartira les fonds à travers des placements sélectionnés par
la compagnie d’assurance. Ils seront désignés comme des fonds dynamiques, des investissements à
travers des biens immobiliers, des actions boursières et d’autres supports. A l’assuré de décider sur la
répartition de son argent. Ce sera en fonction de ce paramètre que ce verra le rendement. C’est un
taux calculé à partir du fonctionnement et du montant du capital. Dans cette situation, la rentabilité
sera plus élevée atteignant les 7%. Néanmoins, ce genre de situation présente plus de risques par
rapport au contrat mono support.
Au niveau fiscal, les avantages sont à peu près identiques. En effet, tous les deux sont perçus à partir
du revenu de chaque support. D’ailleurs, même le taux d’imposition est identique. Seul l’âge du
contrat et, suite à la réforme de Macron, le montant du placement l’année précédente, pourra
déterminer l’impôt sur le gain. Cette somme ne sera prélevée qu’à partir d’un retrait partiel. Mais les
prélèvements sociaux figurent toujours très importants. C’est une somme qui est calculée chaque
année à partir du fonds euro. Pourtant, elle ne sera prise que suite à un retrait, c’est-à- dire lorsque
l’épargnant aura changé de support.

Lequel choisir ?

En somme, le fonds euro qu’il fasse partie d’un multi support ou d’un mono support, possède un
même rendement et régit à de mêmes textes fiscaux. De ce fait, il ne s’y présente aucun
inconvénient, tout capital placé dans ce support sera garanti. Cependant, l’avantage du multi support
devance le mono support au niveau du rendement. Sachant que le fonds euro possède un
rendement très bas, avoir d’autres revenus sur d’autres support pourra faire augmenter les
bénéfices. De cette manière, le multi support offrira une rentabilité plus élevée. Il est adéquat pour
les personnes souhaitant se faire beaucoup d’argent.
Le mono support est plus intéressant pour seulement garder une somme d’argent en sécurité. Le
risque est nul dans le fond euro. En effet, il sera difficile d’avoir une rentabilité négative dans un
placement mono support. Il convient à une personne qui veut économiser de l’argent au profit des
bénéficiaires ou pour entreprendre un grand projet.

Changer le type de contrat en cours de route

L’assuré a le droit de changer d’avis sans avoir à élaborer un nouveau contrat. En signant le multi
support, il peut se mouvoir vers le contrat mono support en faisant appel à l’arbitrage. C’est un
procédé qui permet de modifier la répartition des fonds versés au sein des supports. Ainsi,
l’épargnant pourra tout simplement mouvoir la totalité de ses placements vers le fonds euro pour
obtenir un contrat mono support. Les frais d’arbitrage sont très peu élevés variant de 0% à 1%.
Pour passer d’un contrat mono support à un contrat multi support demande l’application de
l’amendement Fourgous. C’est un processus qui permet de modifier les contrats tout en préservant
l’âge. Ainsi, l’élaboration de ce nouveau contrat ne modifie pas la date d’ouverture du compte
assurance vie. Ainsi, l’assuré pourra profiter de l’abattement huit ans après le même moment
d’ouverture de contrat.